Il existe des termes qui, bien qu’ils sonnent presque de la même façon et soient identiques à première vue, sont très différents lorsqu’ils sont analysés en détail. Aujourd’hui, dans le monde du marketing, ces termes sont nombreux, par exemple : médias sociaux, réseaux sociaux, SEO, SEM, CTA, CPC, CPM, CPA, Community Manager, Social Media Manager. Nous parlerons de ce dernier profil dans ce billet, ne le manquez pas !

Précisément, ces deux derniers termes mentionnés prêtent à confusion et, en fait, beaucoup pensent qu’ils désignent le même type de travail. Pour cette raison, certaines entreprises recherchent un professionnel qui remplit les deux profils. En d’autres termes, ils recherchent un 2×1 et offrent un salaire inférieur à l’acceptable. Cela n’est pas fait avec de mauvaises intentions (j’espère) mais par ignorance. C’est pourquoi il est important de savoir ce qu’est un gestionnaire de médias sociaux, ce qu’il fait et si son travail est le même que celui d’un gestionnaire de communauté.

La figure du Social Media Manager est peut-être l’une des plus demandées ces dernières années, tout comme celle du Community Manager. Tous deux doivent avoir un plan stratégique en tête afin que les objectifs de l’entreprise soient atteints. Mais, dans quelle mesure savons-nous vraiment ce qu’est un responsable des médias sociaux et quelles sont ses fonctions ? Dans cet article, nous révélons pourquoi ces professions sont si différentes.

Qu’est-ce qu’un Social Media Manager ?

Le responsable des médias sociaux est la personne chargée de créer, d’introduire et de diriger la stratégie d’une entreprise dans les réseaux sociaux, ainsi que de concevoir sa présence dans les médias sociaux. Il ou elle est chargé(e) de la gestion des médias sociaux. Fournir à ces médias sociaux une approche sociale et stratégique. Il prépare et planifie la stratégie d’action dans les réseaux qui sera ensuite exécutée par le Community Manager.

En d’autres termes, le responsable des médias sociaux crée le plan de médias sociaux qui doit être étroitement lié aux objectifs de la marque.

Cette promotion peut inclure des outils tels que les réseaux sociaux, les blogs, les webinaires et autres. Le social media manager doit donc les connaître tous et savoir ce qu’ils apportent à une campagne. Si vous souhaitez en savoir plus sur les meilleurs outils de médias sociaux, n’hésitez pas à télécharger l’ebook suivant :

Le responsable des médias sociaux doit contrôler la surveillance des réseaux sociaux et connaître les dernières tendances qui circulent sur le réseau. Mais le travail ne s’arrête pas là. Il surveille également la concurrence et les clients. Ils analysent et interprètent les données obtenues à partir des campagnes, en tirant des conclusions sur leur fonctionnement, grâce à des outils d’analyse tels que les indicateurs clés de performance, le retour sur investissement ou les analyses web.

Les fonctions les plus importantes du responsable des médias sociaux

Le travail du social media manager au sein d’une organisation comprend les fonctions suivantes :

Réaliser des études de marché

La première tâche du social media manager est de réaliser une étude de marché. Recherchez ce que veulent les consommateurs, où ils se trouvent, sur quels réseaux on peut les trouver, quel type de contenu ils préfèrent, et à partir des résultats de cette recherche ou étude, un plan de médias sociaux peut être élaboré.

Créateur de contenu

Le contenu est un élément essentiel de toute activité liée au marketing. Quel que soit le nombre de rédacteurs dont nous disposons, nous devons l’adapter à tous les réseaux sociaux dans lesquels nous opérons. Qu’il s’agisse d’attirer les “likes” ou de résumer des articles en 140 caractères. Cette fonction comprend également la génération de contenu audiovisuel pour soutenir le contenu.

Concevoir la présence de la marque dans les médias sociaux. Planifiez ce qui sera fait, comment, quand et dans quel but.

Sélectionnez les réseaux sociaux et les plateformes sur lesquels vous souhaitez faire la promotion.
En fonction de l’étude de marché, de la segmentation du public cible et de ce que l’on recherche avec la campagne, le social media manager décide quels sont les réseaux sociaux et les canaux appropriés pour réaliser la promotion. C’est important car, bien qu’il existe plusieurs plateformes, toutes ne permettent pas d’atteindre les objectifs.

Conception de la feuille de route à suivre par le CM

Comme mentionné ci-dessus, le CM exécute ce qui est planifié par le social media manager. Par conséquent, ce dernier doit élaborer et indiquer les étapes à suivre : ce qu’il faut faire et comment.

Le social media manager a accès aux ressources économiques de l’entreprise et est chargé de les répartir entre les différentes activités qui seront menées dans le cadre des campagnes. Il doit également s’assurer qu’il est bien dépensé.

Accro à l’actualité

Comme dans toute profession liée aux médias sociaux, il faut être attentif à l’actualité. Ceux qui sont directement et indirectement liés au marketing.

Concevoir un plan d’intervention en cas de crise.

Que faire lorsqu’il y a des clients mécontents avec des raisons valables, des trolls, lorsque le client reçoit un produit défectueux, lorsqu’une erreur est commise dans une campagne de communication, lorsqu’un responsable de l’entreprise fait un commentaire inapproprié dans les médias ? Comment réagir ? Le GMS doit concevoir un plan qui peut être utilisé à ces occasions et qui fonctionne manifestement.

Superviser le travail du community manager

Le social media manager est au-dessus du community manager, donc le social media manager doit superviser le travail du CM. Bien qu’il ne soit pas responsable de ses tâches mais lui donne de l’autonomie, il est chargé de vérifier que le CM fait son travail et suit la stratégie définie.

Analyser les résultats des campagnes réalisées.

Il ne s’agit pas seulement de planification mais aussi d’évaluation. Pour cette raison, le social media manager doit analyser et interpréter les résultats de chaque campagne, les succès et surtout les erreurs. Une fois les résultats connus, de nouvelles stratégies sont élaborées pour tirer parti des forces et des opportunités et pour améliorer les faiblesses. En outre, une analyse doit être effectuée d’un point de vue économique. En d’autres termes, évaluez le retour sur investissement. De cette façon, vous pouvez voir si l’investissement est rentable ou si vous perdez de l’argent. Personne n’aime investir dans quelque chose qui ne fait que générer des pertes.

Interpréter les données du rapport de surveillance des médias sociaux préparé par le community manager.

En bref, un responsable des médias sociaux recherche, planifie et conçoit les stratégies à utiliser dans les médias sociaux pour une campagne de marketing. Leur travail est essentiel au sein d’une entreprise car ce sont eux qui décident de ce qu’il faut faire et comment le faire pour obtenir les meilleurs résultats et atteindre les objectifs proposés.

Un gestionnaire de médias sociaux n’est PAS un gestionnaire de communauté

Bien que l’on puisse les confondre, ce qui est souvent le cas, il est important de préciser que le gestionnaire de communauté (GC) et le GMS sont des professionnels différents. Les principales différences entre le travail des deux sont les suivantes :

Si nous parlons en termes de hiérarchie au sein de l’organisation, le social media manager est au-dessus du CM.

Le GMS planifie et conçoit, tandis que le CM exécute et gère. En d’autres termes, le second veille à ce que les objectifs fixés par le premier soient atteints. Par exemple, le social media manager décide des réseaux sociaux à promouvoir et le CM est chargé d’utiliser ou de programmer la publication sur ces réseaux.

Le travail du community manager est bidirectionnel. C’est-à-dire qu’il/elle fait la promotion de la marque auprès du public et, en même temps, écoute le public et communique à la marque ce qui est dit à son sujet. En revanche, le social media manager ne fait que projeter la marque vers le public.

Le social media manager crée du contenu pour promouvoir l’organisation, tandis que le CM crée du contenu pour promouvoir la conversation.

Le social media manager prend les décisions stratégiques tandis que le CM prend les décisions tactiques.

Le social media manager favorise la collaboration et les partenariats stratégiques avec d’autres marques ou entreprises et le CM favorise les relations sur les médias sociaux avec les clients et les prospects.

La relation du GMS avec les utilisateurs est impersonnelle, car son travail se fait généralement à huis clos, tandis que la relation du CM avec le public est personnelle, c’est le CM qui fait face aux clients, qui interagit avec eux.

Mais alors, les médias sociaux et la communauté ne sont-ils pas similaires ?

La Communauté doit travailler main dans la main avec le responsable des médias sociaux afin que toutes les stratégies prévues soient mises en pratique. Le responsable des médias sociaux n’est pas au-dessus de la communauté, mais il est le guide qui indique la stratégie à mettre en œuvre et celui qui répond aux résultats de celle-ci. Comme nous l’avons déjà mentionné dans des posts précédents, le Community Manager gère l’ensemble de la communauté en ligne afin qu’elle soit durable, toujours sous la supervision du Social Media Manager.

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de médias sociaux ou un responsable des médias sociaux ? En bref, un bon GMS se définit par des compétences stratégiques et de communication, des capacités d’analyse, le fait de travailler sous pression et de garder un esprit ouvert à tout moment.

Pourquoi se spécialiser dans la gestion des médias sociaux ?

Il ne fait aucun doute que pour de nombreuses entreprises, les réseaux sociaux sont devenus un élément indispensable lorsqu’il s’agit de promouvoir leurs produits ou services sur Internet et d’avoir ainsi une visibilité pour leur public potentiel.

Cependant, toutes les entreprises ne disposent pas de professionnels spécialisés dans le marketing numérique, capables de planifier et de gérer des campagnes adaptées à ce nouveau format. C’est pourquoi la demande de professionnels des médias sociaux est montée en flèche, tout comme celle de secteurs tels que le marketing numérique et le commerce électronique.

Mais qu’est-ce que cela signifie de se spécialiser dans les médias sociaux ? Les médias sociaux requièrent une formation approfondie en matière de compétences numériques et d’aptitudes techniques afin de réussir dans la performance professionnelle.

Pin It